Vivre au naturel
Bien réussir sa cure détox en 4 étapes

Bien réussir sa cure détox en 4 étapes

 

Je ne sais pas pour toi, mais pour ma part cette année, les fêtes m’ont fait beaucoup de mal… Entre les cinq viandes par repas de mamie Alliette, les gâteaux, les amuses bouches au saumon fumé, les huîtres, l’alcool… Bref, ça n’a pas loupé : la crise de foie. Ou comment ton corps te dis stop et te le fais savoir de manière forcée.

Nausées, mal de tête, fatigue intense, lourdeurs digestives… Quand ton corps est surchargé, il te le dit, et à raison. Et toi, tu passes trois jours de tes vacances alitée sous la couette en hurlant comme une zombie: noooooon plus d’huître, plus de foie gras, plus de chocolat, plus JAMAIS !!! A moi le fenouil, le radis noir et les tisanes de citron, AAAAAAaaaaaaaarrrrrrrgbrrrrrrh….. avant de t’effondrer à nouveau.

Bon, ça marche aussi pour les bonnes cuites des lendemains de fête.

En bref, tous les moments d’excès, de changements de rythme et de périodes où tu sais que tu vas en demander beaucoup à ton corps.

Heureusement pour toi, la cure détox est là pour t’aider ! (Musique magique de licorne à paillettes).

La détox…Tout le monde en parle, c’est comme les huiles essentielles, c’est LE truc à la mode, et on y voit de tout à ce sujet.

Oui mais, sais-tu VRAIMENT à quoi ça sert ? Et comment la mettre en place de façon efficace et adaptée pour soulager ton organisme et te remettre en forme tout en douceur ?

Dans cet article, je t’explique ma méthode pour faire une vraie cure détox, non pas suivant la méthode « à la mode », mais suivant la méthode traditionnelle employée par nos anciens et préconisée par les herboristes.

Aller hop, sors ton cahier, un stylo, ouvres grand les mirettes et….C’est parti !

La cure détox : quézaco ?

Le mot détox est un raccourci pour désigner « La détoxification ».

Le principe ? Aider ton organisme à éliminer l’ensemble des éléments polluants y séjournant grâce à ce que l’on nomme « les organes émonctoires », spécialisés dans l’élimination des toxines. Il s’agit :

  • Du foie
  • Des reins
  • Des poumons
  • De la peau

Si tu as bien remarqué, et contrairement à ce qu’on lit à ce sujet, je ne mentionne pas les intestins ici. Les intestins ont un rôle d’élimination des déchets non digérés par le corps, mais, contrairement au foie ou à la peau, n’ont pas cette faculté d’élimination des « toxines » que l’on va retrouver dans le sang ou la lymphe.

Il s’agit ici de nettoyer non pas le tube digestif, mais bien l’environnement interne du corps, pollué par toute sorte d’éléments nocifs liés à notre mode de vie : mauvaise alimentation, alcool, pollution de l’air, perturbateurs endocriniens, cosmétiques, stress…

Si tu sens surchargé ( e), avec des lourdeurs digestives, un ralentissement général de ton organisme, du stress, un empâtement du ventre, une baisse de forme passagère, l’apparition de problèmes chroniques, alors peut –être est-il temps de t’octroyer une petite pause pour écouter ton corps, prendre soin de toi et opérer une cure de nettoyage interne afin de relancer la machine.

Voici comment procéder.

Détoxifier son organisme : quand et pourquoi ?

Pratiquer la détoxification de ton organisme, c’est un peu comme faire un reboot général : on fait un gros nettoyage, on formate, et on relance les paramètres d’usine par défaut. Bref, on repart de zéro.

La détox est une pratique que tu peux ainsi faire dans les cas :

  • D’excès alimentaires (trop de gras, de viandes, de sucres…) ;
  • D’excès de boisson alcoolisée, de tabagisme ;
  • De changement de rythme intense générant fatigue et stress (changements saisonniers, changement de travail…) ;
  • De pollution environnementale régulière (vie citadine, pollution atmosphérique, perturbateurs endocriniens, contact régulier avec des molécules chimique dans la cosmétique, les produits ménagers etc…) ;
  • Suite à une prise de médicaments prolongée (ne jamais pratiquer lors d’un état de faiblesse générale ou durant une période de convalescence au risque d’aggraver ton état. Toujours demander un avis médical en cas de problème de santé) ;

De manière générale, dès que tu en ressens le besoin et que ton corps te donne ses signes d’alerte (maux de tête, digestion lente, douleurs articulaires, mauvaise haleine, nausées…etc).

Pour ce faire, il existe plusieurs méthodes parmi lesquelles tu as la possibilité de piocher, au grès de ton envie et de ce qui te semble le mieux pour toi.

Personnellement, j’ai mes préférences, à toi de choisir ce qui te convient le mieux !

Les différentes cures détox

1 / Le jeûne 

La pratique du jeûne est l’une des plus efficaces qui soit pour une cure détox, mais également la plus dure à appliquer. Priver l’organisme d’alimentation durant un à plusieurs jours n’est en effet pas à la portée de tout le monde : certains le vivent bien, d’autres très mal. Je fais partie de la seconde catégorie.

Pour autant, le jeûne peut s’avérer extrêmement bénéfique durant un jour ou deux, en particulier après un excès alimentaire ou d’alcool .

Cette cure va ainsi mettre au repos le système digestif au profit du foie qui va avoir plus d’énergie pour faire son travail de nettoyage en profondeur.

Mon conseil

Ne pratique jamais le jeûne plus de 24 h sans un accompagnement professionnel, et surtout pas du jour au lendemain.

Privilégie une diminution et une simplification progressive des aliments (sur deux à trois jours) avant de les supprimer complètement de ton assiette.

En cas de problème de santé, demande toujours l’avis de ton médecin.

Si jamais tu tentes le jeûne stricte et que malgré tout tu ne le supportes pas, sache qu’il existe d’autres types de jeûnes : le jeûne par intermittence, la suppression des aliments solides et le maintien d’une alimentation liquide… Tu peux également te reporter à une autre cure détox plus douce…

2 / La diète hydrique 

La diète hydrique est l’une de mes cures détox préférée en cas de crise de foie. Lorsque l’on se retrouve nauséeux, le moindre aliment solide peut être renvoyé par le corps. Dans ce cas, il faut s’écouter et ne surtout pas se forcer. Le but ici est de surtout suivre son propre rythme.

La diète hydrique présente deux avantages : elle permet de soulager le système digestif fatigué en supprimant tous les aliments solides et difficiles à digérer tout en conservant l’alimentation et l’hydratation du corps.

Boire un liquide chaud en lieu et place d’un repas solide fait également beaucoup de bien aux organes digestifs, pour peu que l’on choisisse des légumes ou des plantes adaptées.

Il peut s’agir ici de boire un bouillon de légume, une soupe légère ou bien des tisanes détoxifiantes et drainantes à base d’aubier de tilleul, de racine de pissenlit et de romarin qui vont renforcer de façon conjointe le travail du foie et des reins.

Mon conseil

En cas de surcharge suite à des excès alimentaires, faire une diète hydrique de 24 h minimum, voire de 48 h, à raison de 2 L de boisson chaude par jour (plus si cela s’avère nécessaire). Une fois que l’on se sent plus léger, reprendre une alimentation solide progressive, en commençant par des légumes cuits, puis crus, puis les céréales et enfin les sources de protéines animales ou végétales (légumineuses, poissons, œufs, laitages, viande blanche).

Pour faire une tisane détoxifiante, mélanger 20 g d’aubier de tilleul, 30 g de racine de pissenlit, 20 g de romarin. Doser à raison d’une cuillère à soupe par tasse, porter l’eau froide à ébullition, couper le feu, puis faire infuser 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour pendant 10 jours.

3 / La monodiète 

La monodiète, tout comme la diète hydrique consiste à soulager le système digestif fatigué et renforcer le travail des émonctoires (grâce notamment à certains légumes réputés pour soutenir l’action du foie). Il s’agit ici de simplifier au maximum l’alimentation en ne mangeant plus qu’un seul aliment, de préférence cru (cuit pour les intestins fragiles), pendant un à plusieurs jours (ne pas dépasser les 5 jours consécutifs).

Les monodiètes les plus connues sont celles à la pomme, au raisin, à la carotte, au radis noir…

Mon conseil

Pour les personnes très sensibles aux régimes sucrés, les monodiètes de fruits peuvent être extrêmement glycémiques. Mieux vaut dans ce cas privilégier une monodiète à base de légume cru râpé, tel que le radis noir, la carotte, le concombre… Il est possible aussi, pour ceux qui ne supporteraient pas la monodiète au niveau intestinal de diversifier un peu plus l’alimentation avec quelques légumes cuits, une toute petite portion de céréales complètes et des protéines faciles à digérer telles que le poisson, la viande blanche ou encore les œufs.

4 / La cure de jus

Dans la même lignée que la monodiète, il est également possible de pratiquer une cure de jus ou de smoothies à base de fruits ou de légumes qui vont à la fois soulager le système digestif ralenti et renforcer le travail des organes d’élimination. Certains fruits et légumes sont d’ailleurs excellents pour favoriser l’action du foie et soutenir le drainage et le nettoyage du corps, tels que le citron, le fenouil, le radis noir, l’artichaut, le céleri, le fenouil, l’épinard…

Mon conseil

Cette cure détox, très bénéfique et hyper efficace pour nettoyer l’organisme peut cependant s’avérer irritante pour les intestins fragiles. Privilégier dans ce cas une diète hydrique à base de liquides et de bouillons de légumes chauds, ou bien une monodiète à base de légumes cuits.

La cure détox : attention aux idées reçues

La cure détox ne doit aucunement être une excuse ou un prétexte pour se laisser aller à tous les excès possibles. Elle doit être pratiquée de manière occasionnelle et raisonnable, lorsque cela s’avère réellement indispensable (en gros pas tous les 3 / 4 matins, si tu vois ce que je veux dire).

Elle n’exclue en aucune manière la pratique d’une activité physique régulière, d’une alimentation saine et équilibrée et d’un mode de vie plus slow, respectueux de ton propre équilibre physique et mental.

La détox n’est pas non plus un régime pour perdre du poids ou avoir un ventre plat. Son but n’est pas de faire maigrir, mais bien de nettoyer l’environnement interne de ton organisme (sang, lymphe).

Attention donc aux complémentaires hors de prix et autres tisanes dits « détox » aux effets laxatifs qui promettent un nettoyage du tube digestif, ou bien aux tisanes « diurétiques » qui auront pour seuls résultats non pas de drainer et de nettoyer, mais simplement d’éliminer l’eau de ton corps dont tu as précieusement besoin.

Ma méthode pour détoxifier naturellement ton organisme

Si tu as bien tout suivi, te voilà désormais incollable sur la détox ! Attention, je te prépare une interro surprise à la fin (eheh! ).

Bon, c’est bien joli tout ça, mais comment mettre en pratique tous ces conseils lorsque cela s’avère nécessaire ?

Voici ma méthode, elle est très simple :

Etape 1

Alléger les repas, voire les supprimer totalement (directement en cas de nausée et de crise de foie, sinon de manière progressive sur deux à trois jours).

Etape 2

Choisir la cure détox qui te convient le mieux, à maintenir entre un et cinq jours (jusqu’à 10 jours en parallèle de la reprise alimentaire progressive) ;

Etape 3

Reprendre une alimentation progressive en commençant par les liquides, puis les légumes et fruits cuits à la vapeur, puis crus, puis les céréales et en dernier lieu, les légumineuses et protéines animales. Ne pas lésiner sur l’huile d’olive, le citron, les épices et les plantes aromatiques dans l’alimentation.

Etape 4

Pendant toute cette période, en profiter pour se reposer, aller au lit tôt, méditer, lire, pratiquer le yoga, marcher dans la nature, se détoxifier des relations toxiques et des réseaux sociaux, couper les écrans… En bref, prendre le temps de ralentir et de s’occuper de soi !

 

Et toi, pratiques tu régulièrement la détox ? A quelle occasion ? Quels sont les produits et les cures que tu préfères ?

Partages ton expérience en commentaire et partage cet article sur tes réseaux !

 

Sources :

https://www.altheaprovence.com/cure-detox-info-ou-intox/

https://www.herboristerieduvalmont.com/blog/la-cure-detox-faisons-le-point-n59

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.