– Ben Chéri ? Pourquoi tu te mets à tousser comme un tuberculeux tout d’un coup ?

Tousse, tousse, tousse….. Silence…. Mouchage de nez

– Ben, et t’as le nez qui coule en plus ?

Remouchage de nez… Silence…. Tousse tousse, puis un long râle….A nouveau le silence…

– Oh non… T’as chopé le corona… Il a le corona !!!!!!!!!!! Aaaaaahhh (mode panique on)

Silence

– Mais non c’est rien, juste un petit rhube et un début de bronchite (snif), ça va passer…Tousse tousse

– Euh, okay…. Bon ben va falloir aller à la pharmacie alors…. Oh non, c’est dimanche, et en plus avec ce confinement, il faut une attestation, la galère ! Bon écoute, bouge pas, je vais te faire un remède maison, ça devrait aller mieux après…

Bruit de farfouillage dans les placards de la cuisine

« Yiiihaaaa, nous sommes sauvés !! » M’écriais-je, en faisant au passage sursauter le chien qui jusqu’à présent, ronflait.

Victorieuse, je brandis ce qui ressemble étrangement à un vieux bouquet garni séché.

– Mais qu’est-ce que tu vas faire avec ce thym ? Un pot au feu ?

– Non mieux, un sirop de thym maison. Tu vas voir, c’est hyper efficace contre la toux, et EN PLUS, c’est délicieux. Aller aller, hop je m’y mets, tu m’en diras des nouvelles !

Fabriquer facilement ton sirop de thym maison contre la toux

Les vertues oubliées du thym

Non, le thym n’est pas qu’un aliment condimentaire. Très connu aujourd’hui pour aromatiser les plats, cette plante méditerranéenne des garrigues possède également de nombreuses propriétés médicinales, très connue des paysans provençaux.

Désinfectant puissant, stimulant général, antispasmodique, expectorant, il s’avère particulièrement efficace pour soulager l’ensemble des affections de l’hiver (rhumes, maux de gorges, toux, grippe, bronchite) et des problèmes respiratoires.

Il est également très utile en cas de difficultés digestives (carminatif) et de fatigue chronique (tonique général).

Plante incontournable de la pharmacie domestique, le Thym est très facile à cultiver. Il est en effet très aisé de le faire pousser dans son jardin, ou même en pot sur un balcon, dans un sol drainant et très caillouteux.

Si tu as la possibilité d’aller le cueillir dans la garrigue, c’est encore mieux ! Les conditions de vie rude du Thym sauvage en milieu très sec lui confèrent une plus grande proportion en principes actifs et en molécules aromatiques.

A lire aussi -> 7 plantes médicinales pour lutter contre les infections hivernales

Ça y est, ton stock de Thym est fait ? Parfait. Voyons maintenant comment le transformer sirop délicieux contre la toux.

Comment fabriquer ton sirop de thym maison ?

Ingrédient

Pour fabriquer ton sirop de thym, il te faut :

  • 110 g de feuilles et de fleurs de thym frais ou séché,
  • 1 kg de miel ou de sucre,
  • 1 l d’eau,
  • 1 bouteille propre et stérilisée,
  • Des étiquettes

Préparation

Mélange le thym et l’eau dans une casserole, puis fais chauffer à feu très doux.

Une fois que l’eau arrive à ébullition, coupe le feu et laisse infuser 15 minutes.

Filtre, puis jette les résidus de plante dans le compost.

Ajoute le miel ou le sucre dans l’infusion, puis refais chauffer le mélange à feu doux en touillant, jusqu’à obtention d’une texture sirupeuse.

Verse le sirop dans la bouteille, puis ferme et étiquète.

La bouteille fermée pourra se conserver entre 3 à 6 mois dans le noir, et 3 à 4 semaines une fois ouverte au réfrigérateur.

Comment utiliser ton sirop de thym ?

En cas de rhume, de toux, de refroidissements hivernaux, ou de bronchite, prend 1 cuillère à café toutes les 2 heures pur ou en mélange dans de l’eau jusqu’à que ce que le rhume ou la toux ait disparu.

En été, tu peux aussi servir ce sirop sous forme de tisane pétillante en y rajoutant de l’eau pétillante et une rondelle de citron. C’est un régal, même pour les enfants !

Tu as testé cette recette ?

Partage là autour de toi et viens raconter tes essais en commentaire ou sur le groupe facebook des Apothicaires !